L'écriture comme passe-temps c'est prenant !

samedi 1 décembre 2018

Honnis soient-ils, chronique très complète




Honnis soient-ils! tome 1: Joseph


Honnis soient-ils
Tome 1: Joseph

41lo1u7s5l-_ac_us218_.jpg
Auteur: Le Sausse Patricia
Nombre de pages: 233
Format de lecture: Ebook
Maison d’édition: Elixyria
Date de parution: 5 Octobre 2018
Prix: 14€90 ( Broché)
   4€99 (Numérique)

Résumé
 Abandonnée, élevée dès sa plus rude enfance dans un couvent du sud de la France, Amélia grandit aux côtés de ceux qui maudissent les bourreaux, voleurs de la Vie offerte par Dieu. Quand, à l’aube de ses quinze ans, on l’oblige à épouser celui d’Aix, en Provence, son existence se disloque et s’effondre. Incomprise par son vieil époux, elle se sent seule, impuissante et trahie. Pourtant, dans la tourmente, un homme se rapproche d’elle… mais en a-t-elle conscience ?
Extrait
Ces mots, gravés à jamais dans mon coeur, y sont restés dans l’attente de pouvoir un jour être écrits sur un vélin, comme un ultime cadeau à la chair de ma chair. L’espoir qu’au moins un de mes enfants les lise m’a portée jour après jours, m’a soutenue, m’a forcée à avancer. 
Avis
Je ne suis pas du tout roman historique de base. Ce n’est vraiment pas ma tasse de thé,mais ce livre a su capter mon attention. Le début est assez dur, j’ai cru que je n’arriverais pas à continuer ma lecture, mais je l’ai fait tout de même et heureusement sinon je serais passée à côté d’un très bon livre. Même si je l’avoue il y a d’autres passages dans le livre qui vous donneront ou la nausée, ou l’envie de pleurer pour le personnage, ou encore de la colère. Sans vous en rendre compte vous aussi vous aller vouloir une vengeance.
L’auteure nous amène dans son univers atypique avec une grande facilité. Même si certains événements arrivés à Amélia m’ont mise en colère, l’auteure a su me happer dans son histoire. Je n’avais aucunement envie de lâcher ce livre, je voulais toujours en savoir plus encore et toujours plus. Autant vous dire la frustration quand j’ai vu que le tome 1 était fini et que je n’ai pas le 2 pour savoir la suite… La plume de l’auteure est très forte, fluide et agréable à lire ce qui rend l’histoire encore plus touchante et addictive. Les descriptions font vraiment froid dans le dos pour certaines. On sent bien la recherche faite par l’auteure aussi bien pour les lieux, les personnages que pour le vocabulaire. Quelques fois celui ci m’a d’ailleurs posé problème, mais j’ai tout de même bien apprécié l’histoire. 
J’aime beaucoup le personnage de Nathaniel qui tranche totalement avec son père. Il est doux et tendre, on s’y attache beaucoup. Le personnage d’Amélia qui est forte et qui ne demande qu’a se venger. Malgré tous les événements horribles qu’elle a subi, elle a une rage de vivre impressionnante. Au début j’ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Rose, mais plus on apprend à la connaître plus notre avis sur elle change. Fannie est une belle femme dans tous les sens du terme, je ne m’attendais pas à la revoir et j’en suis fort heureuse. Elle est si agréable et généreuse. Elle n’hésite pas à aider Amélia, elle la protège comme si c’était son enfant.  Un personnage simple et authentique comme je les aime.  Puis on découvre Côme qui est beaucoup plus dur à cerner… nous sommes à la fin du tome 1 et je n’ai toujours pas réussi. Quel frustration m’apporte ce personnage. Un coup il est doux, attentionné avec Amélia et l’instant d’après, il est brut à n’en rien comprendre.  On ne sait pas trop au début ce qu’il est, ce qu’il pense et ce qu’il souhaite. Par la suite on apprend juste ce qu’il est ^^ .
Ce livre nous permet de  vivre une vie de bourreau. Tout se déroule à cette époque et juste avec cela l’histoire est impressionnante. Elle nous apprend tellement de choses que j’en reste bluffée. Cette histoire m’a permis de passer un très bon moment, même si le sujet est assez sombre. Il me tarde de connaître la suite. Que va-t-il se passer? 
Frustration suprême!! C’est quoi cette fin!!! Non mais je vous jure! C’est un appel à lire le tome 2 de suite. C’est une grosse bombe à retardement. Pouah mamamia!! (oui je sais y a rien de français là dedans, mais ça vous donne mon état d’esprit). Je ne pensais pas être autant prise par cet ouvrage. J’ai été totalement transportée, j’ai fait un voyage dans une autre époque et malgré la noirceur du sujet, je n’avais pas envie que le livre se termine.
Merci infiniment à Elixyria de m’avoir confié ce livre, merci du fond du coeur j’ai fait une magnifique découverte.

https://litteraire35.wordpress.com/2018/12/01/honnis-soient-ils-tome-1-jospeh/?fbclid=IwAR3mFAOmeANsvH0XmwQEUuGGg2Z5MN7mfODH4OwWf9UFY5at1FlElj7Gmhs

vendredi 30 novembre 2018

L'Histoire ne se passe pas que sur les champs de bataille...

L’Histoire ne se passe pas que sur les champs de bataille ou dans les châteaux !
Ceci pour dire que je suis ravie de constater que mon roman, au vu des retours qui se succèdent depuis sa parution, a permis à des personnes peu attirées par le genre historique de découvrir que celui-ci pouvait tout simplement raconter la vie des personnes d’une époque lointaine dans la banalité de tous les jours. Même si celle des familles de bourreaux nous paraît hors du commun, elle n’en était pas moins inscrite dans une réalité qui n’avait rien d’extraordinaire au moyen-âge.
Ce que je voulais montrer quand j’ai commencé l’écriture d’Honnis soient-ils, n’était pas la grande Histoire, celle dont on nous rabat les oreilles à l’école et qui a toujours eu à mes yeux un côté lourd, pontifiant et surtout redondant, dans les romans. À cette vision de la haute société de l'époque, que l’on nous montre presque systématiquement, j’ai voulu opposer celle du quotidien, avec des personnes comme vous et moi, qui jour après jour vivent avec leurs soucis, leurs problèmes, leurs joies.
Savoir que j’ai réussi à toucher des lecteurs/lectrices au point qu’ils/qu’elles réclament la suite, quand leurs préférences allaient vers d’autres types de récits, me touche beaucoup. Merci !

Chronique (SP) de "les chroniques d'Aurore"

Chronique sur Honnis soient-ils ! de Patricia Le Sausse

46162333_547085169087057_7978007515889664000_n

Merci aux Editions Elixyria pour ce service presse


Titre : Honnis soient-ils !
Auteur : Patricia Le Sausse
Editions : Elixyria
Sortie : 05/10/2018


Résumé :
Abandonnée, élevée dès sa plus rude enfance dans un couvent du sud de la France, Amélia grandit aux côtés de ceux qui maudissent les bourreaux, voleurs de la Vie offerte par Dieu. Quand, à l’aube de ses quinze ans, on l’oblige à épouser celui d’Aix, en Provence, son existence se disloque et s’effondre. Incomprise par son vieil époux, elle se sent seule, impuissante et trahie. Pourtant, dans la tourmente, un homme se rapproche d’elle… mais en a-t-elle conscience ?

Les personnages :
Amélia : Cette jeune fille va subir bien des malheurs. Sa vie ne sera faite que de martyre, de rejet et de désillusion. Je l’ai trouvé forte  et tellement mature pour son âge. J’espère sincèrement, pour elle, que le mot malheur se transformera en bonheur.
Joseph : Cet homme est un être ignoble, égoïste et sans scrupule. C’est une brute qui ne pense et ne vit que pour son métier, qui est la plus grande malédiction de toute sa maisonnée.

Mon avis :
Nous ne connaissons pas tout les mœurs qui se déroulaient au moyen âge. Cette histoire raconte la destinée de personnes dont le mot malédiction sera leur chemin de croix. Il existait à cet époque, des métiers ingrats, des métiers que personne ne voulait exercer, des métiers remplis de mal et de damnation. Mais pendant certains siècles, certains labeurs se se succédaient de  génération en génération, le refus n’était pas accepté, c’étais soit ça soit un acte de trahison envers les hauts fonctionnaires. Pourtant ces besognes quant on y regarde de plus près représentaient le bien pour ainsi dire.  Elles faisaient en sorte de supprimer le vilain, sous les ordres d’instigateurs, pour amener le calme au seins du peuple. Pourquoi tant de haine face à ces gens et leur famille ? En lisant cette histoire, on se rend compte que ce que les gens appelaient une malédiction en ce temps, ne représente en faite que la discrimination de notre époque.
J’avoue n’avoir jamais été une grande fan de roman historique. En commençant les premiers chapitres, j’ai eu un peu de mal, mais j’ai persévérer car je voulais savoir ce qui se passait après, et encore et toujours, en tournant les pages de Honnis soient-ils ! J’ai été surprise car en finissant ce livre, la seule chose dont j’étais certaine c’est que je voulais connaitre la suite de l’histoire Amélia. Merci Patricia Le Sausse pour ce récit , vos recherches fructueuses et instructives. Vivement la suite, je sens qu’elle nous promet de belles surprises.

https://leschroniquesdauroreblog.wordpress.com/2018/11/29/chronique-sur-honnis-soient-ils-de-patricia-le-sausse/?fbclid=IwAR2P-JpUcg_2AsGg0n60wA_QCFE9zWIFL50kKSyjCiTq_nF_DXwGcNNil-Q

jeudi 29 novembre 2018

Chronique SP de Graziella


graziella
41LO1u7+s5L._AC_US218_

Editeur : Elixyria
Prix : Broché 14.90€
Numérique 4.99€
Sortie : 05/10/2018

Résumé : 


Abandonnée, élevée dès sa plus rude enfance dans un couvent du sud de la France, Amélia grandit aux côtés de ceux qui maudissent les bourreaux, voleurs de la Vie offerte par Dieu. Quand, à l’aube de ses quinze ans, on l’oblige à épouser celui d’Aix, en Provence, son existence se disloque et s’effondre. Incomprise par son vieil époux, elle se sent seule, impuissante et trahie. Pourtant, dans la tourmente, un homme se rapproche d’elle… mais en a-t-elle conscience ?


Mon Avis : 


Amélia, jeune orpheline élevée au couvent se retrouve mariée au bourreau d’Aix, un homme rustre et vieux. Quelle va être sa vie auprès d’un homme qu’elle n’aime pas et qui est très mal considéré par la population ?  Comment s’habituer à cette vie quand on a quinze ans ? Comment supporter le métier ingrat de son mari ?
Voici une magnifique histoire, ce livre me faisait très envie mais je n’étais pas certaine d’apprécier le style. Mais alors quelle surprise, un roman historique magnifique, une myriade d’émotions. Une plume magnifique de l’auteure qui a dû faire une quantité inimaginable de recherches, je me suis vraiment crue  revenue dans ce temps là. Mince alors des gens ont réellement vécu de cette façon? Mais quelle leçon de vie!
Une belle mise en place des personnages et du contexte, maintenant j’attends un peu de romance avec le tome deux.
Merci aux éditions Elixyria pour ce service presse et pour leur confiance.

mercredi 28 novembre 2018

Tout ça pour ça ! De qui se moque-t-on ?

Manifestement monsieur Macron manque d'idées... je vais lui en donner quelques unes...

- baisser son salaire, diminuer ses coûts de déplacement, de représentation... 
- virer son attaché de presse, celui qui s'occupe de sa com !
- supprimer les frais inhérents à sa femme, qu'elle vive sur le salaire de son mari ou se trouve un travail, un vrai. S'occuper de bonnes œuvres est du bénévolat.
- habiter chez lui
- ne garder les frais de l'Elysée que pour certaines occasions
- supprimer tous les logements de fonction et frais connexes.
- supprimer les frais des anciens présidents (ils ont leur retraite)
- ramener l'âge de la retraite des députés et autres, au même âge que tout le monde
- utiliser l'article 49.3 (ou un autre...) pour baisser les salaires des députés et autres fainéants qui dorment pendant leur travail ou sont absents.
- supprimer les primes des mêmes députés et autres ...
- faire de même avec les ministres et les secrétaires d'état (pas besoin de tout ce monde)

Je gère mon budget au quotidien et je suis bien obligée de faire des coupes franches, si vous avez besoin d'aide, monsieur Macron, je peux vous donner encore des pistes pour faire des économies et faire rentrer de l'argent dans le trésor public sans avoir à aller le chercher au fond des poches des simples gens comme moi.
N'oubliez pas que vous avez été élu par le peuple, comme vous aimez le rappeler régulièrement, mais par défaut, par dépit pour ne pas laisser le FN s'installer sur la plus haute marche, c'est tout ! Alors faites un peu profil bas et arrêtez de nous prendre pour des débiles profonds.

Oui, je suis en colère ! :)

mercredi 14 novembre 2018

chronique de Lectures évasion



1538256597
Catégorie : Histoire



Résumé :
Abandonnée, élevée dès sa plus rude enfance dans un couvent du sud de la France, Amélia grandit aux côtés de ceux qui maudissent les bourreaux, voleurs de la Vie offerte par Dieu. Quand, à l’aube de ses quinze ans, on l’oblige à épouser celui d’Aix, en Provence, son existence se disloque et s’effondre. Incomprise par son vieil époux, elle se sent seule, impuissante et trahie. Pourtant, dans la tourmente, un homme se rapproche d’elle… mais en a-t-elle conscience ?


Avis :
Je remercie les Éditions Elixyria de m’avoir confié ce service presse. Je suis sortie de mes habitudes de lectures, mais je ne le regrette absolument pas. J’ai découvert un premier tome très prenant, riche en enseignements et en rebondissements.
Patricia Le Sausse nous plonge en 1453 au début du roman et nous fait pénétrer dans un monde d’une cruauté sans nom ! Nous faisons la connaissance d’Amélia, une enfant élevée dans un couvent dans le sud de la France. Cependant, la mère supérieure lui réserve un autre destin. La jeune femme va être mariée de force à Joseph, un homme brutal et sans aucun scrupule. Amélia est loin de se douter du parcours semé d’embûches qu’elle va devoir affronter. Seule, effrayée, il va lui falloir beaucoup de ressources pour surmonter l’enfer qu’elle s’apprête à vivre au quotidien. Heureusement, elle trouvera du soutien auprès de certains membres de cette famille.
L’auteure nous offre une intrigue très instructive et fortement documentée. Patricia Le Sausse à travers son récit nous dépeints les conditions de vie des habitants, les différences de classes sociales et les cruautés et  rituels qui sont pratiqués en fonction d’une justice sans fondement. Nous avons d’un côté les membres privilégiés et de l’autre des pauvres malheureux qui payent le prix d’un lourd tribut.
Joseph est un être détestable, cela dit, il détient des pouvoirs. Amélia parviendra-t-elle a supporter cette vie qu’elle n’a pas choisi ? Une existence faite de brutalité, d’incertitudes, de soumissions.  Son époux finira-t-il par se lasser d’elle ?  Trouvera-t-elle un moyen de se libérer de ses chaînes ?
Elle donnera à Joseph deux enfants. Devenue mère, cette dernière est prête à tout pour les protéger. Alors qu’elle semble entrevoir une issue possible à sa misérable existence, son plan vole en éclat. En effet, Joseph a plus d’un tour dans son sac et mettra tout en oeuvre pour l’empêcher d’être libre.
L’auteure nous offre un final à la fois émouvant et chargé d’espoir. J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour Amélia. Un roman prenant qui nous immerge au moyen-âge, une période de l’histoire où il ne faisait pas bon vivre. La plume de Patricia Le Sausse est fluide est addictive.
J’ai passé un très bon moment de lecture et il me tarde de lire la suite… C’est tout simplement impossible de s’arrêter en si bon chemin…
Une oeuvre qui retrace les us et coutumes de l’époque. Il est évident qu’un gros travail de recherches a été entrepris. Une lecture que je conseille vivement, à lire sans modération pour les amateurs du genre.

Extraits et citations :

« Dans quelle bizarrerie avais-je été jetée par la mère-Odette ? »

« — Tu crois en Dieu, toi qui vient d’un couvent ? »

« Le toit me tombant sur la tête ne m’aurait pas plus sonnée que ce cri du coeur. »

https://lecturesevasion.blog/2018/11/14/editions-elixyria-3/?fbclid=IwAR3jGQvVBHatqn6xpUIdFhSl_gq24tuk5l9b3pbKxC9ENwKxcO92gfwoHJw

vendredi 9 novembre 2018

Le jarwal et Le Miskarel passent en autoédition.

Bonjour à tous !

Comme vous avez pu le lire dans le titre j'ai décidé de passer en autoédition pour mes romans Le Jarwal et Le Miskarel. Ils rejoignent leur petit frère Ilyan et le cercle de la destinée. Comme le dit l'adage : "on est jamais aussi bien servi que par soit-même".
Ceci ne concerne pas Honnis soient-ils et les éditions Elixyria qui sont au top de ce qui ce fait actuellement en matière de respect des auteurs, de publicité, salons, concours... Ils sont aux petits soins pour mon roman et cela fait du bien.

Pour en revenir au Jarwal et et Miskarel, ils ont changé de couverture :

Voici les nouvelles





De prix :
Ils passent pour les livres papier de 19 euros à 16,90 euros et pour les e-books de 5.99 euros à 4.99 euros.

Vous les trouverez en vente sous leurs deux formats dans ma boutique : pls-auteure.fr
 ou sur bookelis.com