L'écriture comme passe-temps c'est prenant !

jeudi 4 avril 2019

Honnis soient-ils ! Côme, chronique 2 (Aurore des "bulles et des couleurs" )

Merci à Aurore pour cette chronique !

Chronique de Honnis soient-ils, tome 2, de Patricia le Sausse

Published on by Aurore des bulles et des couleurs

Chronique de Honnis soient-ils, tome 2, de Patricia le Sausse
Auteur : Patricia le Sausse
Résumé 
Est-il possible d’aimer un homme quand on hait ce qu’il représente ? Comment peut-on se laisser séduire par un corps quand on connaît la noirceur de l’âme qui l’habite ? Amélia se maudit de ne penser qu’à Côme. Elle ne peut adhérer aux excuses que des générations d’exécuteurs ont trouvées pour justifier leurs actes, et derrière lesquelles Côme se retranche. Elle est prête à tout pour s’échapper avec ses enfants, quitte à se détruire.
Mais rien ne va se passer comme elle l’imaginait...

Mon avis 

Nous retrouvons, dans ce second opus, Amélia, quelques années après la mort de son époux. Elle a maintenant 28 ans. Elle vit désormais avec Fanny et ses deux enfants, ne voulant pas rester dans la maison des bourreaux. Elle aurait voulu fuir, partir loin, mais, à sa mort, Joseph a légué à son jeune fils, Jehann, la charge de bourreau. Il devra donc reprendre la suite dès qu'il en aura l'âge, formé par Côme. Amélia se révolte contre cette situation, cherche des solutions mais tout semble jouer contre elle. De plus, Jehann est prêt à devenir "la main de Dieu", il veut en faire son métier. Quand vient le moment, Amélia décide de le suivre dans son ancienne demeure pour le surveiller de près, espérant influer sur son avenir. Côme, qu'elle n'a pas fréquenté depuis de nombreuses années, a beaucoup changé, elle va peu à peu se laisser charmer malgré qui il est. Mais comment accepter la barbarie de ce métier, l'enrôlement de son fils dans ces actes ? Pour Amélia, tout est répulsion... 

Dans ce second tome, Amélia a mûri, elle s'est aussi endurcie et est devenue indépendante. La mort de Joseph l'a libérée de sa prison malgré qu'elle vive dans l'attente de voir son jeune fils partir lui aussi apprendre ce métier qu'elle exècre. L'auteur, comme dans le premier tome, nous décrit une époque où la justice est rendue de façon assez expéditive : les sentences sont barbares, attendues avec impatience par les villageois, telles des spectacles. Le style de Patricia Le Sausse est fluide, rythmé, fort dans les mots qu'elle utilise. On ressent toutes les émotions des personnages. Elle utilise un vocabulaire mêlant patois et mots anciens (merci le lexique !!) qui permet de découvrir d'autres expressions du Sud. On entendrait presque les cigales ! On voit qu'elle s'est documentée longuement pour écrire son livre, elle parle de l'histoire des monuments, de la construction de certains endroits...

On retrouve les personnages du premier tome : Rose a vieilli, mais elle est toujours celle qui écoute, comprend, aide l'air de rien. Fanny, c'est l'amie précieuse, celle qui est toujours présente à tous moments. Elle travaille avec Amélia dans la fabrication de simples et s'occupe de la fille de cette dernière quand elle repart vivre dans la maison de Rose. Côme se dévoile un peu plus dans ce second tome. Il devient l'un des personnages principaux. C'est lui qui forme Jehann à son nouveau métier, on le découvre tantôt sombre, tantôt gai. C'est un homme qui a beaucoup souffert par le passé. Amélia va lui permettre de s'ouvrir plus, de s'épanouir, en tout cas dans les premiers temps. Amélia déteste tellement ce que sont obligés de faire les bourreaux qu'elle a du mal à faire la part des choses. Difficile pour elle de concilier amour et travail, pourtant bourrelle elle est devenue en épousant Joseph, bourrelle elle restera jusqu'à sa mort. Jehann a grandi et commence son apprentissage de bourreau. Pour lui, c'est une fierté. Tout l'oppose à sa mère à qui il a caché ses visites à Côme depuis de nombreuses années. Sa sœur, elle, vit difficilement aussi ce métier et va choisir un destin bien différent. 
Ce second tome est riche en événements, je n'ai pas vu le temps passer, il y a de la romance certes mais ce livre comblera également les amateurs de romans historiques. La fin m'a surprise et je suis impatiente de connaître la suite !! Vivement le dernier tome. Merci aux Editions Elixyria pour ce service presse.

mardi 2 avril 2019

salons et dédicaces avril 2019

Voici les endroits où vous pourrez me retrouver pour le mois à venir.

les 13 et 14 avril 2019 à Dormans (51)

Aucune description de photo disponible.

le 28 avril 2019


nouveau retour de lecture pour Le Jarwal

Merci Frédérique pour ce sympathique retour de lecture sur Le Jarwal ! :)


Bonjour,
Après avoir passé des mois à chercher votre carte de visite....enfin ! Je peux vous annoncer avoir lu et beaucoup aimé le Jarwal. 
Je l'avais acheté en septembre 2016 lors de votre venue à Ménétrol pour les Aventuriales. Je l'ai lu près d'un an plus tard, à la même période que la trilogie "Young Elites" de Marie LU. 
Comme disent les chroniqueurs de football, sur le papier, vous étiez l'outsider. Face à la championne LU (si vous n'avez jamais lu la première trilogie de cette jeune auteur PRODIGY et que vous aimez lire de la littérature jeunesse, foncez !), le Jarwal, malgré ses promesses de farigoulette, faisait pâle figure. 
Heureusement que le pronostic reste du domaine hypothétique ! 

Quelle claque ! Votre livre est une réussite à plus d'un titre ! (D'ailleurs, je suis passée en vitesse sur votre blog et j'ai eu la surprise de voir que vous aviez écrit autant de livres depuis  ces 3 années !!) 
Une structure narrative parfaite. Une écriture limpide et extrêmement documentée. Tellement documentée, qu'une de mes amies, professeur d'histoire-géographie en collège, a utilisé cette année en classe votre description (p. 144 et 145) du village médiéval pour illustrer son cours. 

Je tenais à vous le faire savoir car un livre sans lecteur n'existe pas ! 
Bravo ! Bravo d'avoir mis KO Marie LU ! 
Et si vous avez une actualité dans le Puy-de-Dôme, n'hésitez pas à me le faire savoir : je viendrai à votre rencontre avec plaisir ! 

Bien cordialement,

samedi 30 mars 2019

premier avis sur Honnis soient-ils ! Livre 2 : Côme

Merci Laura Fontaine pour ce retour :)

"Je viens de finir le tome 2 de Honnis soient-ils! de Patricia Le Sausse. Oui je confirme j'ai dévoré les deux tomes dans la journée
Voici l'avis que j'ai laissé sur booknode et Amazon : Un tome 2 tout aussi addictif que le tome 1. Une histoire d'amour dramatique, un métier mal compris et des convictions misent à rude épreuves voilà ce que nous propose l'auteure. Une histoire d'un autre temps, d'autres mœurs, d'une autre époque et pourtant parfois si proche de ce qui arrive encore aujourd'hui. Amélia forte de ses convictions fait ce qu'elle peut pour pardonner et continuer d'aimer mais cela est parfois difficile. J'adore cette histoire que j'ai dévorée et j'ai hâte de lire le tome 3."

https://www.amazon.fr/Honnis-soient-ils-C%C3%B4me-Elixir-Memories-ebook/dp/B07P9BR667/ref=la_B01DBTNBJ8_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1553929506&sr=1-1

lundi 25 février 2019

Salons et dédicaces mars 2019

Vous nous retrouverez Le Jarwal, Le Miskarel, Ilyan, Honnis soient-ils !, et moi :

Le samedi 2 mars à Roye (80) de 10h à 17h à la maison de la presse - 24 place de l'Hôtel de Ville -

























du 16 au 18 mars au Salon du Livre de Paris sur le Stand des éditions Elixyria (U52) avec uniquement Honnis soient-ils ! Livre 1 : Joseph et livre 2 : Côme (en exclusivité salon)


L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, texte






























Les 23 et 24 mars au salon du Livre de Bondues (59)


Aucune description de photo disponible.

Les 29 et 30 mars à Bapaume (62)

L’image contient peut-être : texte











Honnis soient-ils ! Livre 2 : Côme

Il est arrivé, ça y est !!!!
Vous pouvez le précommander dès maintenant auprès des Editions Elixyria si vous voulez le recevoir dédicacé
Le tome 1 est toujours disponible, et la box avec des cadeaux à tomber à la renverse aussi...

vendredi 8 février 2019

Chronique d'Eden sur son blog pour Honnis soient-ils ! livre 1 Joseph


Titre : Honnis soient-Ils, tome 1 : Joseph
Auteur : Patricia LE SAUSSE
Edition : Elixyria
Nombre de pages : 241 pages

Résumé : 

Abandonnée, élevée dès sa plus rude enfance dans un couvent du sud de la France, Amélia grandit aux côtés de ceux qui maudissent les bourreaux, voleurs de la Vie offerte par Dieu. Quand, à l’aube de ses quinze ans, on l’oblige à épouser celui d’Aix, en Provence, son existence se disloque et s’effondre. Incomprise par son vieil époux, elle se sent seule, impuissante et trahie. Pourtant, dans la tourmente, un homme se rapproche d’elle... mais en a-t-elle conscience ?

Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Elixyria et Babelio (opération masse critique) pour ce partenariat. 

La couverture a eu sur moi un pouvoir hypnotique. Je ne sais pas trop l'expliquer, mais j'ai été conquise. 

Sans avoir envie de maintenir le suspens, je voudrais d'emblée annoncer que ce roman est un total, complet et entier coup de cœur. Un puissant coup de cœur.

Je ressors de cette lecture estomaquée. 

Commençons par le récit : Embarqués dans un contexte moyenâgeux, 1452, nous suivons le destin d'Amélia, jeune orpheline de quinze ans qui va se retrouvée unie au Bourreau d'Aix. 
J'ai envie d'exprimer toute mon admiration pour le travail colossal qui a dû être entrepris par l'auteure pour nous offrir un récit aussi authentique concernant l'époque. Le 15e siècle... ça remonte vachement et je n'ose imaginer le nombre d'ouvrages écumés pour s'approprier l'époque, les us et coutumes qui sont décrits avec tant de précision, le langage de ce temps lointain... Tout est terriblement bien construit, c'est bluffant. Cette immersion dans le passé était, pour moi, un ravissement. 



Enfin un ravissement... Bien que j'ai adoré le récit, il n'en reste pas moins dur par moment et cru. Je tiens à avertir que l'auteure ne cherche pas à enjoliver des passages ou épargner ses personnages. Tenez-vous pour dit que nous assistons à la nuit de noce d'une jeune fille de quinze ans et que sans être un moment de barbarisme extrême, ça n'a strictement rien de romantique ! 


Mais c'est aussi cela que je salue chez l'auteure, ce désir de nous montrer la vérité telle qu'elle a existé à une époque. 

Les personnages sont authentiques, ils sont attachants. Amélia est une personnage fort, butée, un peu peste quand elle veut mais avec un grand cœur et une belle amitié. Ce caractère complexe et imparfait la rend tellement crédible que l'on se prend de sympathie pour elle. J'ai adoré Rose et Fannie, ces deux femmes fortes. J'ai détesté Joseph d'un bout à l'autre du roman et, à ce stade-ci je ne sais pas quoi penser de Côme. Je réserve mon jugement pour le second tome. 

Il n'y a pas réellement de romance dans ce premier volet, je dirais plutôt que l'auteure en pose les bases pour amorcer la suite de son histoire. J'ai adoré toute cette crédibilité, il n'y a pas d'amour qui sort de nul part, tout se tient et c'est infiniment appréciable. 

Le style de l'auteure est excellent. Le texte est fluide, addictif, on veut toujours en savoir plus. 

En conclusion, ce roman est une petite perle à découvrir sans hésitation. Laissez-vous embarquer dans ce récit moyenâgeux où une jeune femme tente de changer son destin coûte que coûte.  

https://aucoindeden.blogspot.com/2019/02/honnis-soient-ils-tome-1-joseph.html?fbclid=IwAR2NU0aJB4nng7ChOxCkkGnlPCsdY08qjeGu86BLQKas4t-kt__8Lm01xoM